Sébastien Gaudard, Paris 9ème

A la fermeture de la pâtisserie Seurre, une institution installée depuis un siècle rue des Martyrs, il n’était pas certain que la boutique soit à nouveau un temple dédié aux plaisirs sucrés.

Des rumeurs couraient sur l’ouverture d’un Beauty Monop ou autres boutiques, entraînant inéluctablement la dégradation du tissu commerçant et artisanal de cette jolie rue du 9e.

Ras le bol des grandes enseignes qui s’installent à prix d’or dans nos quartiers et dénaturent leurs rues!

A mon grand soulagement (et celui de tous les fervents défenseurs du petit commerce), j’ai appris que Sébastien Gaudard allait ouvrir sa première boutique à la place de Seurre.

Cet ancien adjoint de Pierre Hermé est devenu lui-même chef pâtissier chez Fauchon, a créé le Délicabar au Bon Marché et était consultant en pâtisserie depuis quelques années : autant dire que mon impatience a été grandissante à l’approche de l’ouverture annoncée pour octobre 2011.

Avec quelques semaines de retard, la boutique a finalement ouverte fin novembre.

J’y suis donc allé sans attendre pour découvrir la boutique et, bien entendu, goûter la pâtisserie.

La porte franchie, Sébastien Gaudard nous renvoie dans le Paris des années cinquante, dans une sobriété et une élégance simple et discrète.

Rien d’ostentatoire tant pour la déco que pour les gâteaux.

Sébastien Gaudard a, de toute évidence, voulu revenir à une pâtisserie traditionnelle de qualité, privilégiant les produits et le goût.

Rien à dire sur l’accueil des vendeurs : discrets et efficaces, ils prennent le temps de vous expliquer les produits proposés.

Lors de ma première visite, j’ai eu un vrai coup de foudre pour la tarte au chocolat : renversante!!! Un bonheur régressif incommensurable!

Depuis ce moment d’extase, je n’ai jamais été déçu : tarte au citron, éclair, Paris Brest, Forêt Noire et autre Millefeuille ont magnifié mes quatre heures.

Exception pour un cake au citron acheté hier qui, s’en être mauvais, manquait un peu de beurre et surtout de citron ; le gâteau n’ayant de lien à l’agrume dénommé, que par le glaçage qui le recouvrait.

Attention, l’expérience du chef et la qualité des produits ont un coût lors du passage en caisse : les pâtisseries ne sont pas bon marché, d’autant que la taille des gâteaux n’est pas non plus des plus généreuses.

Ceci dit, la boutique est devenue un passage obligé et incontournable pour tous les gourmands du quartier, moi le premier.

Pour les autres, n’hésitez pas à venir tenter l’expérience, vous ne serez pas déçu et je parie que tous les amoureux du chocolat, y retourneront pour renouveler l’expérience de cette fabuleuse tarte.

Sébastien Gaudard propose également des glaces et des confiseries : je n’y ai pas encore goûté mais je ne doute pas que la qualité sera à la hauteur de sa pâtisserie.

Julien

Sébastien Gaudard, 22 rue des Martyrs 75009 Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Contact

    Vous pouvez me contacter sur la page Facebook des 4 heures ou à l'adresse mail suivante : les4heuresdejulien@gmail.com
%d blogueurs aiment cette page :